Taureau vs Yak Une belle confrontation

Géants de la confrontation

Le tennis, contrairement au basketball ou au volleyball, n'a jamais été un sport pour les personnes de grande taille. Bien sûr, ceux dont la hauteur est de deux mètres ou plus venaient de temps en temps au tennis et y performaient avec succès, mais néanmoins, contrairement aux sports ci-dessus, c'est plus l'exception que la règle. Dans cet article, nous rappellerons certains des joueurs géants qui à différents moments se sont rendus sur les courts.

Il est clair que jadis, des joueurs de tennis de grande taille comme John Isner , désormais déchirés par l'élite, étaient moins que maintenant; d'une part, la taille moyenne des personnes était alors plus basse, et d'autre part, il y avait plus de surfaces à faible rebond, sur lesquelles les grands joueurs de tennis n'étaient pas à l'aise de jouer. Néanmoins, déjà dans les années 1950, il y avait un joueur de très grande taille (201 cm), qui se démarquait nettement par rapport aux autres joueurs de tennis.

Les meilleures positions des joueurs de tennis mesurant au moins 200 cm dans la liste de classement, le nombre de leurs titres et leur taille:

Orlando Sirola (Italie) - inconnu, inconnu, 201 cm.
Milan Schreiber (Tchécoslovaquie) - 23e (13/10/1986), 1 titre, 203 cm.
Mark Rosse (Suisse) - 9e (11/09/1995), 15 titres, 201 cm.
Dick Norman ( Belgique) - 10e d'une paire (26.04.2010), 4 titres par paire, 203 cm.
Alexander Popp (Allemagne) - 74e (10.07.2000), 0 titres, 201 cm.
Ivo Karlovic (Croatie) - 14e (18.08.2008), 4 titres, 208 cm.
John Isner (USA) - 11e (27.02.2012), 3 titres, 206 cm.
Kevin Anderson ( Afrique du Sud) - 30e (10.10.2011), 2 titres, 203 cm.
Chris Guccione (Australie) - 67e (7.04.2008), 0 titres, 201 cm.
Marcelo Melo (Brésil) - 18e d'une paire (2.02.2009), 9 titres d'une paire, 203 cm.
Thomas Schorel (Pays-Bas) - 94e (4.07.2011), 0 titres, 203 cm.
Jerzy Janovic ( Pologne) - 140e (08.08.2011), 0 titres, 203 cm.
Kenny de Schepper (France) - 132e (08.08.2011), 0 titres, 203 cm.
Albano Olivetti (France) - 286e (27.02.2012), 0 titre, 203 cm.

Cependant, malgré des données physiques aussi impressionnantes, Orlando Sirola a mieux joué sur terre battue que sur gazon - ainsi que en raison de l'italien. Sirola, qui n'a commencé à jouer au tennis qu'à 22 ans, a remporté Roland Garros en 1959, en compagnie de son célèbre compatriote, Nicola Pietrangeli . Un an plus tard, Orlando a atteint les demi-finales du simple à Paris, et est également devenu finaliste de la Coupe Davis.

Le prochain géant du tennis était Milan Schreiber (203 cm). Certes, ce Tchécoslovaque ne pouvait se vanter d'aucune réussite - il n'a remporté qu'un seul tournoi en simple plus deux en double. Lors des tournois du Grand Chelem, son meilleur résultat a été d'atteindre les quarts de finale de l'US Open-1986. En conséquence, dans la liste de classement, il n'a pas dépassé la 23e place.

Et le premier grand joueur de tennis à vraiment entrer dans l'histoire a été Mark Rosset (201 cm). Il est devenu le seul (au moins pour l'instant) joueur de deux mètres dans le top 10 des classements en simple, après avoir réussi à grimper à la 9e place en 1995. Au fait, il était dans le top dix et dans le double,où il a remporté huit titres différents, dont Roland Garros 1992 avec Jacob Hlasek. Fait intéressant, sa principale victoire en simple est également venue dans le tournoi d'argile. Sur la surface sablonneuse, Mark n'a remporté que 3 de ses 15 titres à lui seul, mais parmi eux se trouve le tournoi olympique de Barcelone. Sur le chemin de la médaille d'or, le meilleur joueur de tennis suisse du XXe siècle a battu la première raquette du monde, Jim Courier, ainsi que Goran Ivanisevic et Emilio Sanchez. Fait intéressant, depuis 2002, Rosset est le capitaine de jeu de la Coupe Davis; il a terminé sa carrière de tennis seulement au début de la saison 2005.

Mais le pair de Mark Dick Norman (203 cm) participe toujours aux tournois - mais seulement en double. La carrière de ce Belge un peu maladroit (ce qui est pourtant assez naturel avec une telle croissance) n'a pas été à lui seul très réussie - il n'a pas dépassé la 85e place du classement, il n'a jamais été au moins en quarts de finale du tournoi du Grand Chelem et en finale du tournoi ATP. Fait intéressant, dans le même temps, Dick a peu joué par paires dans les grandes compétitions au début - il n'a pas joué en double aux tournois du Grand Chelem pendant dix ans, de 1996 à 2006. Mais à plus de 38 ans, Norman a obtenu les meilleurs résultats de sa carrière avec Wesley Moody. En 2009, leur duo a atteint la finale de Roland Garros, après avoir réussi à battre les frères Brian en demi-finale avec un score de 0: 6, 7: 6 (7: 5), 6: 4, ce qui est extrêmement rare chez les hommes. Dans le match décisif, cependant, ukasz Dlugi et Leander Paes ont été plus forts. Après cela, Norman et Moody étaient en demi-finale de Wimbledon en 2009 et 2010, ainsi qu'à Roland Garros en 2010.

Alexander Popp (201 cm), qui a six ans de moins que le 41 ans Norman, retraité depuis longtemps. L'Allemand n'a même pas joué jusqu'à son 29e anniversaire, après avoir pris sa retraite du tennis en 2005 en raison d'une blessure à l'épaule droite. Alexander a eu un excellent service et, grâce à sa croissance élevée, il a parfaitement couvert le filet lorsqu'il y est arrivé - il n'est donc pas surprenant qu'il ait montré ses meilleurs résultats sur l'herbe. C'est sur cette surface, à Newport, que Popp a atteint la finale du tournoi ATP pour la seule fois de sa carrière; de plus, il a participé à deux reprises aux quarts de finale de Wimbledon, en 2000 et 2003. Dans les deux cas, Alexander a été arrêté par les futurs finalistes - Patrick Rafter et Mark Philippoussis, respectivement - et Mark menait 2: 0 dans les sets.

Le reste des géants sont des héros de notre époque, c'est-à-dire ceux qui n'ont pas encore terminé leur carrière ... Pendant longtemps, le géant du tennis le plus connu a été Ivo Karlovic , qui, avec ses 208 centimètres de hauteur, reste le joueur le plus grand du circuit, faisant partie des cent premiers du classement depuis l'introduction de la notation informatique (depuis 1973). Pendant longtemps, le Croate a été considéré (et non seulement considéré, mais était en fait) un joueur de tennis qui n'a qu'un élément d'un jeu de classe mondiale - servir. Ainsi, la tâche de ses rivaux était de faire miraculeusement une pause dans le set - ou de gagner dans un tie-break. Mais progressivement Ivo a amélioré ses jeuxy sur la ligne arrière, a resserré la vitesse de déplacement sur le court et est devenu de plus en plus dangereux à la réception. Et si au début il a fait des pauses plutôt à cause des erreurs de ses adversaires, alors ces dernières années, il a appris à vraiment accepter et à garder le ballon très bien dans le jeu. Cependant, même avant cela, Karlovic a réussi à remporter trois titres lors de la saison 2007, y compris le titre sur terre battue américaine à Houston, et après avoir atteint les demi-finales du Masters à Cincinnati 2008, il est monté à la 14e ligne de la liste de classement, établissant son propre record personnel. À propos, sur le chemin de cette demi-finale, Ivo a battu la première raquette du monde - Roger Federer. En 2010, le Croate a été contraint de subir une intervention chirurgicale au tendon d'Achille, après quoi il est tombé dans le troisième centième de la liste de classement, mais a réussi à revenir dans le top 50 - malgré le fait qu'il ait maintenant 33 ans.

Un autre succès le grand joueur de tennis est, bien sûr, John Isner , 26 ans (206 cm). L'Américain n'est apparu sur la tournée qu'à 22 ans, après avoir obtenu son diplôme universitaire, et a d'abord fait sourire le public plus que toute autre chose. Le premier tournoi ATP pour lui a été Newport 2007 (au fait, il a perdu contre Norman là-bas), et déjà au deuxième - à Washington - John a fait sensation, pénétrant de façon sensationnelle dans la finale. En cours de route, il a battu, entre autres, Tommy Haas et Gael Monfils, remportant sept bris d'égalité en quatre matches - de plus, le Français a gagné du classement pour le match. Ensuite, à l'US Open, Isner a même pris le décor de Federer, mais personne ne l'a pris au sérieux de toute façon.

Géants de la confrontation

Roger Federer et Ivo Karlovic

La principale explication à cela était la même que dans le cas de Karlovic - John n'avait que servir. Pas littéralement, bien sûr, mais pour jouer à un niveau élevé. Mais Isner, comme Karlovich, a travaillé dur sur divers éléments techniques. Tout d'abord, le coup droit, puis le revers, sont devenus plus forts, de moins en moins susceptibles de provoquer des rires et d'autres émotions en raison de coups de poing à peu près flous. De plus, John a amélioré sa coordination en jouant au filet et a progressivement appris à bien garder la ligne arrière. Du coup, en 2010, il était déjà entré dans le top 20, et la saison suivante, ayant initialement perdu du terrain, a remporté deux titres. De plus, il a atteint les demi-finales du Masters à Paris et les quarts de finale de l'US Open - ce qui est déjà un très bon niveau. Cette saison, Isner a battu Federer pour la première fois de sa carrière, et il l'a fait sur terre battue. En fait, c'est cette victoire qui a prédéterminé le succès des États-Unis lors du match à l'extérieur contre la Suisse en Coupe Davis. Pour le moment, John est déjà à un pas de l'honorable jalon du top dix, occupant la 11e ligne. Au 10e, Janko Tipsarevich Isner perd cependant près de 600 points - mais il n'a presque rien à défendre jusqu'à Newport, qui se tient après Wimbledon.

Parmi les autres géants, le plus célèbre est peut-être maintenant Kevin Anderson (203 cm). Le natif de Johannesburg, âgé de 25 ans, a deux titres à son actif - dans sa ville natale l'année dernière et à Delray Beach cette saison. Avec le dernier succès, le Sud-Africain a augmentédans le top 30. Quant aux tournois majeurs, son meilleur résultat est ici les quarts de finale de Miami-2011.

Mais Chris Guccione (201 cm), 26 ans, a récemment, comme on dit, disparu de écrans larges. Si en 2008 l'Australien était 67e au monde, il vit maintenant dans le quatrième cent - et, à en juger par le fait qu'il ne fait pas partie du top 100 depuis son abandon lors de la même saison 2008, il y a des perspectives d'amélioration de son courant la situation n'est pas visible.

Il y a 200 centimètres et plus dans le club et un joueur purement double - Marcelo Melo . En simple, le Brésilien de 28 ans n'a pas travaillé à son époque, mais dans une paire, il a déjà remporté neuf titres et, en plus, était en demi-finale de Wimbledon-2007.

Plusieurs jeunes (ou récemment apparu pour la première fois aux tournois ATP) joueurs de tennis. Certes, ils n'ont pas obtenu beaucoup de succès - du moins pour le moment. Le Néerlandais de 22 ans Thomas Schorel l’année dernière, peu de temps après avoir atteint le deuxième tour, Roland Garros a atteint le top 100 et occupe désormais la 125e position. Le Polonais Jerzy Janovic, qui a un an de moins, joue jusqu'à présent principalement sur les challengers et les futures et n'a pas dépassé la 140e place dans la liste de notation. Enfin, il y a deux Français - Kenny de Schepper, 24 ans, et Albano Olivetti, 20 ans. Le premier a même reçu un laissez-passer direct pour l'Open d'Australie-2012 - la fédération française de tennis, qui a un accord sur l'échange d'un wild card avec la fédération australienne, a donné à Kenny l'opportunité de jouer à la base. Certes, il a facilement perdu contre Sam Querrey. Olivetti a également fait sa marque à Marseille, où, après les qualifications, il a battu de façon sensationnelle Murdie Fish. L'Américain a d'ailleurs noté plus tard qu'il n'avait jamais vu un service aussi difficile à recevoir - bien que, peut-être, cela soit plutôt dû à l'effet de nouveauté.

Ainsi, on peut affirmer que la croissance géante en elle-même n'est pas est un sérieux avantage au tennis - ses avantages (excellent service, grande envergure des bras) sont compensés par des inconvénients (mauvais mouvement sur le court, pas la meilleure coordination des mouvements). Cependant, avec le talent approprié et le travail sur eux-mêmes, les grands joueurs sont capables de lisser ces inconvénients et, avec la puissance et l'utilisation principale des avantages, obtiennent de très bons résultats.

Python vs Lion, Anaconda Real Fights - Lion vs Buffalo, Wild dogs vs Antelope | Animal fights 2018

Post précédent Raonic: J'avais hâte de jouer à Federer depuis longtemps
Prochain article Murray: Je ne me suis pas calmé en battant Novak