GAGNER de L'ARGENT avec le tennis en 2020

Moments photo de la première semaine de l'Open d'Australie

1. Jours chauds à Melbourne
Dans les premiers jours du jubilé, 100e Open d'Australie à Melbourne, il y avait une forte chaleur. Bien sûr, une telle météo n'est en aucun cas rare pour l'été australien, mais cela ne signifie pas que les participants au tournoi en sont heureux. D'une manière ou d'une autre, lundi et mardi, le soleil a brûlé sans pitié, chauffant l'air à plus de 30 degrés Celsius - et ce n'est que mercredi que la chaleur a reculé. Le week-end, la température a de nouveau approché les 30 degrés, mais cette fois-ci ne les a pas franchis.

Moments photo de la première semaine de l'Open d'Australie

Au début de l'Open d'Australie joueurs chaleur perturbée

2. Invasion d'insectes
Et dans la soirée, les joueurs ont été agacés par un autre problème - les insectes. Divers coléoptères, apparemment volant dans la lumière, se sont constamment retrouvés soit sur le terrain, puis à côté, soit même directement sur le filet. Pour des raisons à la fois humaines et pratiques (enlever un scarabée ou une sauterelle écrasé est clairement plus difficile que d'en éloigner un vivant), le jeu a été interrompu lorsque des insectes ont été détectés. Parfois, ils ont été enlevés par les joueurs de tennis eux-mêmes, utilisant une raquette comme outil de lancer, et parfois ils ont dû appeler à l'aide de garçons et de filles qui lançaient des balles. Et, pour autant que nous le sachions, aucun insecte n'a été blessé.

Moments photo de la première semaine de l'Open d'Australie

Et le soir, les joueurs étaient distraits par divers insectes

3. Tentative interdite de Nalbandian
Le match du deuxième tour entre John Isner et David Nalbandian ne pouvait être rappelé que pour avoir été le premier combat de cet Open d'Australie, dans lequel le score du cinquième set atteignait 6: 6 - mais à la fin, il était plus probable que cela soit considéré comme un scandale ... L'arbitre Kader Nuni n'a pas permis à l'Argentin de rejouer après avoir corrigé un collègue de ligne et compté Isner comme un as à un point de rupture avec un score de 8: 8 dans les matchs. David s'est longtemps disputé, d'abord avec Kader, puis avec le superviseur Andreas Egli, qui est venu au tribunal, mais il n'a rien obtenu. La raison formelle du refus était que Nalbandian avait demandé le défi trop tard, mais dans la pratique, les arbitres dans la plupart des cas ferment les yeux sur un court délai. Nuni, cependant, a décidé de montrer son intégrité, et après cela, David a perdu son service et a donné la victoire à l'adversaire, qui se tenait debout.

Moments photo de la première semaine de l'Open d'Australie

Egli n'a pas aidé Nalbandian à convaincre Nuni

4. Les débuts brillants de Kudryavtsev
Alexander Kudryavtsev, 26 ans, cette année, s'est rendu pour la première fois au tableau principal du tournoi en simple du Grand Chelem. Avec le tirage au sort, cependant, il n'a pas eu de chance - au premier tour, le Russe s'est retrouvé sur l'un des principaux favoris de l'Open d'Australie, Roger Federer. D'autre part, Alexander a eu une expérience de début vivante à la base des tournois du Grand Chelem en simple. Et en plus de la lutte acharnée dans le premier set (le Suisse n'a gagné qu'avec un score de 7: 5) Kudryavtsev à la fin de ce match se souvenait probablement de son coup du revers. Demais le fait que le ballon a volé dans la plate-forme de l'arbitre, frappant presque le ballon se tenant près de lui. Heureusement, le garçon a réagi et a réussi à esquiver.

Moments photo de la première semaine de l'Open d'Australie

Kudryavtsev a failli renverser le garçon

5. L'anti-record des Russes à Melbourne au XXIe siècle
Mais si la défaite de Kudryavtsev de Federer était tout à fait attendue, alors on attendait plus du reste des joueurs de tennis russes. Dans tous les cas, les chances de Nikolai Davydenko contre Flavio Cipolla, Mikhail Youzhny contre Andrei Golubev et Igor Kunitsyn contre Pablo Anduhar semblaient assez élevées - mais à la fin, les trois ont été éliminés du tournoi au premier tour. Nikolay et Mikhail ont perdu dans des matchs obstinés de cinq sets (et Yuzhny a passé près de cinq heures sur le terrain), et Igor n'a pas pris de set du tout. Dmitry Tursunov a également perdu au premier tour; cependant, il n'était certainement pas le favori dans le match avec Janko Tipsarevic. En conséquence, seul le Russe nouvellement converti, Alex Bogomolov, est entré dans le deuxième tour, qui a ensuite perdu contre Mikael Lodra en cinq matchs. En conséquence, pour la première fois depuis 1998, aucun joueur russe n'a atteint le troisième tour de l'Open d'Australie.

Moments photo de la première semaine de l'Open d'Australie

Aucun des joueurs russes n'a dépassé le deuxième cercle

6. Fureur de Baghdatis
Mercredi soir en séance du soir, l'un des favoris étrangers du public australien, Marcos Baghdatis, s'est distingué par un comportement exemplaire sur le court. Une fois, en 2006, le Chypriote a atteint la finale de l'Open d'Australie, mais depuis, il ne s'est pas rapproché d'un tel résultat. Et maintenant, il a abandonné le tournoi au deuxième tour, et au milieu du match avec Stanislas Wawrinka, il a également pratiquement ruiné son inventaire. Frustré après une autre perte de service, Marcos s'est assis sur une chaise, a écrasé la raquette qu'il avait jouée lors des derniers matchs, puis a sorti trois autres raquettes du sac et s'est cassée une par une. Certes, cela a pendant un certain temps aidé Baghdatis, qui est descendu avec un avertissement, à se remettre, mais l'épidémie a été de courte durée et à la fin il a perdu en quatre sets.

Moments photo de la première semaine de l'Open d'Australie

Marcos détruit les raquettes

7. Les matchs en cinq sets de Dolgopolov
Et Alexander Dolgopolov n'a joué que des matchs en cinq sets lors de ce tournoi. Le joueur de tennis ukrainien est parti de 0: 2 en sets contre Greg Jones, qui a reçu le Championnat du monde, après quoi il a remporté trois matchs de suite. Alexander a expliqué son jeu raté par la réaction négative du corps à la chaleur. Le match du deuxième tour contre Tobias Kamke a également été difficile pour lui. L'Allemand a remporté les premier et quatrième sets, et dans le cinquième, après la grave erreur de Dolgopolov, il a même obtenu un ballon de match, mais ne s'en est pas rendu compte. Après ces deux matches, Alexander a passé près de quatre heures sur le terrain avec Bernard Tomic, a de nouveau amené le match au match décisif, mais cette fois il a perdu.

Moments photo de la première semaine de l'Open d'Australie

Alexandre n'a pas pu supporter le troisième long match

8. Sensations de la première semaine
Dans la première semaine du championnat australien, il y a eu beaucoup, sinon des sensations, du moins des résultats inattendus. Il n'y a pas eu de défaites ou de départs très médiatisés des principaux favoris, mais certains des dix meilleurs joueurs ont abandonné le tournoi. Ainsi, Samantha Stosur, qui a remporté l'US Open 2011, a perdu contre Sorana Kyrste au premier tour. Vera Zvonareva, qui a reçu la tête de série suivante après la tête de série australienne (7e), a perdu contre Ekaterina Makarova au troisième tour. Elle a couvert la raquette et Murdie Fish (8), qui n'a pas pu prendre un set d'Alejandro Falla; de plus, Marion Bartoli (9), Francesca Schiavone (10) et Janko Tipsarevic (9) ont été vaincues.

Moments photo de la première semaine de l'Open d'Australie

Stosur, Fish et les autres sont rentrés chez eux tôt

9. Succès australien
Deux joueurs de tennis australiens, Lleyton Hewitt et Bernard Tomic, ont atteint les 1/8 de finale, mais non sans difficulté. La nation autrefois dominante du tennis mondial n'a pas obtenu un tel résultat lors du tournoi du Grand Chelem à domicile en huit ans. En 2004, Mark Filippoussis a rejoint le même Hewitt au quatrième tour. Ensuite, ni l'un ni l'autre n'ont atteint les quarts de finale; à propos, Lleyton n'est passé qu'une seule fois à l'Open d'Australie au-delà du quatrième tour. C'était en 2005, lorsqu'il a perdu contre Marat Safin en finale. Il est peu probable qu'il parvienne cette fois aussi à entrer dans le top huit, mais avec sa performance à Melbourne, notamment avec la victoire sur Milos Raonic, il devrait être très heureux dans tous les cas.

Moments photo de la première semaine de l'Open d'Australie

Pour la première fois en huit ans, deux Australiens ont atteint les 1/8 de finale de l'Open d'Australie

10. Booed Berdych
L'un des matchs les plus spectaculaires du premier week-end, dans lequel Tomas Berdych a battu Nicolas Almagro, a été éclipsé par la fin. Ici, contrairement au duel entre Nalbandian et Isner, ce n'était pas l'arbitre qui était à blâmer, mais les participants eux-mêmes. Dans le quatrième set, avec un score de 5: 5 et 0:30 sur le service de Berdykh, Almagro rattrapa à peine le raccourci et envoya le ballon vers le corps de l'adversaire. Cech n'a pas eu le temps d'esquiver le ballon jusqu'à la fin - il l'a frappé dans la main. Tomas est même tombé devant le tribunal et, bien que Nicolas lui ait immédiatement présenté ses excuses, il n'a pas serré la main de son adversaire après avoir enregistré la victoire. Pour cet acte, Berdykh a été hué par le public - le grondement ne s'est pas arrêté jusqu'à ce qu'il ait quitté le tribunal. Le seul dommage est que cet épisode a éclipsé un match vraiment brillant, attirant toute l'attention du public et des journalistes lors de la conférence de presse.

Moments photo de la première semaine de l'Open d'Australie

Berdych a été touché par une balle d'Almagro

11. Drame de Medina Garrigues
Malgré le fait que la saison ne fait que commencer, de nombreux joueurs de tennis et joueurs de tennis sont venus à l'Open d'Australie avec des blessures ou les ont reçus pendant le tournoi. Ainsi, pour diverses raisons, Steve Darcy, Jarkko Nieminen, Xavier Maliss, Ivan Dodig, Pere Riba, Andrey Golubev, Andy Roddick, Anne Keotavong, Eleni Danil n'ont pas pu terminer leurs combats.aller et Maria Kirilenko; Andreas Beck n'a cependant pas réussi à se rendre au match avec Roger Federer. Certains, comme Nicolas Mayu, ont poussé leurs combats jusqu'au bout, tout en jouant sur blessure. Et, peut-être, l'épisode le plus dramatique s'est produit avec Anabel Medina-Garrigues. L'Espagnol lors du deuxième match du match avec Li Na est tombé sans succès sur le terrain, se repliant la cheville, et, après avoir joué un autre match et demi après un temps d'arrêt médical, a été contraint de refuser de continuer le combat.

Moments photo de la première semaine de l'Open d'Australie

Anabel Medina-Garrigues n'a pas pu continuer à jouer

12. L'héroïsme de Kim
Un destin similaire pourrait s'abattre sur le prochain rival de Lee Na - Kim Kleisters. Les finalistes de l'Open d'Australie de l'année dernière se sont rencontrés cette fois en 1/8 de finale, et au début, leur match s'est déroulé dans un combat égal. Ils ont échangé des pauses à deux reprises et au milieu du septième match, Kim s'est tordue en vain pour le ballon et s'est également tordue la jambe. Heureusement, les dommages causés au Belge n'étaient pas si graves. De son propre aveu, elle a pensé à se retirer du match, mais a quand même décidé de supporter la douleur et de la jouer jusqu'au bout. Et la récompense du courage a trouvé son héroïne. Les Clijsters ont réussi à échapper à la quadruple balle de match au tie-break du deuxième set et ont remporté une victoire avec un score de 6: 4 dans le match décisif! Kim a maintenant deux jours pour récupérer et préparer le match contre Caroline Wozniacki.

Moments photo de la première semaine de l'Open d'Australie

Kleisters a gagné dans un quadruple matchball

13. Promotion de Sharapova et Makarova
En simple, seuls deux joueurs de tennis russes ont atteint les 1/8 de finale. Et si l'on pouvait s'attendre à la sortie de Maria Sharapova sur cette étape, alors le succès d'Ekaterina Makarova a été une agréable surprise, sans parler de sa victoire sensationnelle sur Serena Williams. De plus, Ekaterina s'est également qualifiée pour les quarts de finale du tournoi de double, où elle joue avec Alla Kudryavtseva.

Moments photo de la première semaine de l'Open d'Australie

Maria et Ekaterina

14. Avec un œil sur les Jeux Olympiques
Svetlana Kuznetsova et Vera Zvonareva se sont rendues en quarts de finale aux côtés de Makarova et Kudryavtseva des couples russes. Au troisième tour, dans une lutte tendue, échouant deux fois à se soumettre au match, ils ont mis la pression sur les champions du tournoi de l'année dernière - Flavia Pennett et Gisela Dulko. À propos, au tour suivant, Svetlana et Vera pourraient rencontrer d'autres femmes russes - Maria Kirilenko et Nadezhda Petrova, mais Maria n'a pas pu se remettre de la blessure qu'elle avait reçue lors du match avec Petra Kvitova et, après avoir joué trois matchs, s'est retirée. Cependant, deux couples purement russes en quarts de finale sont une excellente réussite. La dernière fois que cela s'est produit, c'était à l'US Open-2009; puis en quarts de finale Maria Kirilenko avec Elena Vesnina et Alisa Kleybanova avec Ekaterina Makarova.

Moments photo de la première semaine de l'Open d'Australie

Couples russes

15. Les quatre grands gardent la marque
Dans la catégorie simple messieurs, les quatre grands, comme on peut s'y attendre, évoluent avec confiance dans la fourchette du tournoi. Sur le chemin des affrontements en demi-finale, les joueurs de tennis qui y figuraient n'ont perdu qu'un seul set. Cet échec est dû à Andy Murray, qui a perdu le match d'ouverture contre Ryan Harrison. Les trois autres - Novak Djokovic, Rafael Nadal et Roger Federer - n'ont pas cédé un match à leurs adversaires. Dans le même temps, seuls les Suisses ont joué un tie-break, dans le premier set avec Ivo Karlovic, et tous les autres matchs se sont terminés sur un score de 7: 5 ou plus. En un mot, jusqu'à présent, les rivaux égaux aux quatre premiers de la liste de classement ne sont toujours pas visibles.

Moments photo de la première semaine de l'Open d'Australie

Les quatre premiers sont toujours en haut

Schlieren Imaging in Color!

Post précédent S. Williams: Makarova a fait tapis, mais j'avais tort
Prochain article Chiffres de la première semaine de l'Open d'Australie